Suis-je porteur du VIH ?

En France, encore 24 000
personnes
sont porteuses du
VIH sans le savoir.

Ensemble donnons
accès au dépistage

C’est en offrant la possibilité de se
faire dépister que nous pourrons
ensemble éradiquer le VIH.

C’est en offrant la possibilité
de se faire dépister que
nous pourrons ensemble
éradiquer le VIH.

L'an dernier Aides a pu mener
une campagne de

dépistages.

Grâce à vous, nous pouvons
aller plus loin en 2020 !

01684

kits de dépistage
déjà collectés.

J’offre des tests
de dépistage

Votre don est déductible à 66% de vos impôts sur le revenu.*

Votre don de 70 € ne vous coûtera donc réellement que 23,80 €.

* Votre don à AIDES vous donne droit à une réduction d’impôt de 66% du montant de votre soutien, dans la limite de 20% de votre revenu imposable.
Le dépistage,
c’est simple !

À partir d’une simple goutte de sang, le TROD (Test Rapide d’Orientation Diagnostic) est un test de dépistage rapide et fiable délivrant un résultat en moins de 30 minutes.

Stoppons l’épidémie !

C’est la dernière ligne droite
pour STOPPER L'ÉPIDÉMIE

Je fais un don
En savoir plus
sur le dépistage

Pourquoi se faire dépister ?

En France, on estime que 24 000 personnes ignorent qu’elles sont séropositives au VIH. C’est ce que l’on appelle l’épidémie cachée.
Le dépistage régulier est l’une des clés pour arrêter l’épidémie de VIH.

Connaître sa séropositivité le plus tôt possible, c’est pouvoir accéder à un traitement pour prendre soin de soi et réduire les risques de complication liés au VIH. Aujourd’hui encore, une personne sur quatre découvre sa séropositivité à un stade tardif pouvant rendre compliqué la prise en charge thérapeutique.

De plus, c’est dans les premiers mois qui suivent la contamination qu’une personne séropositive non diagnostiquée a le plus de risques de transmettre le VIH. C’est une période durant laquelle le virus se duplique dans le corps et se transmet plus facilement.

Ainsi, réduire le délai entre le moment de l’infection et le diagnostic du VIH par un dépistage régulier permet de réduire le nombre de personnes exposées au VIH durant cette période.

Enfin, après quelques mois de traitement, une personne séropositive ne peut plus transmettre le virus à ses partenaires. En effet le traitement est si efficace qu’il rend la charge virale (la quantité de virus dans le corps) « indétectable ». S’il y a de nouvelles contaminations en France c’est par les personnes qui ne savent pas qu’elles sont porteuses du VIH et qui ne sont pas sous traitement. D’où l’intérêt majeur de se faire dépister !

Comment se faire dépister ?

  • Dans n’importe quel laboratoire d’analyse avec une prescription de son médecin traitant (ou sans, mais ce ne sera pas pris en charge par la sécurité sociale sauf à Paris).
  • Dans un centre de dépistage gratuit (un Cegidd).
  • Auprès d'un-e militant-e de AIDES ou d’une autre association en faisant un TROD (test rapide), résultat garanti en moins de 30 minutes.
  • En faisant soi-même, seul ou accompagné, un autotest. Il est possible d’en acheter en pharmacie et sur internet ou de s’en procurer gratuitement auprès de AIDES.

Dans nos lieux de mobilisation et d’accueil, nous proposons également des outils d’information et de prévention. Nous accompagnons les personnes après le résultat, qu’il soit positif ou négatif.

Lire plus
Fermer

En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies

OK